Les MDPA sur Google Earth

La transmission du patrimoine bâti

Le parc de logements

Plus de 7 300 logements ont été construits par les Mines au cours de leur histoire.
La vente pour permettre l'accession à la propriété des occupants est lancée à grande échelle à partir de 1976. Elle va connaître un grand succès les premières années, puis rapidement stagner.
Une nouvelle politique est mise en place en 1995 : création d'une équipe de ventes, adoption de nouvelles règles, opérations pilotes sur les collectifs et semi-collectifs favorisant la vente avec réhabilitation, vente des grands ensembles de collectifs à des bailleurs sociaux avec obligation de réhabilitation.
Lors de la signature d’une lettre ministérielle en 2001, garantissant le droit au logement gratuit à vie et le maintien de tous les usages locaux, il reste 1 200 logements dans le parc MDPA.
Après une dernière campagne de vente aux occupants, les 677 logements restants sont vendus à des bailleurs sociaux (SOMCO, HHA et DOMIAL) avec obligation de réhabilitation de l’ensemble.

Fin 2008, tous les logements ayant appartenu aux Mines sont vendus.

Tous les bâtiments et logements cédés aux bailleurs sociaux ont été réhabilités.
Plus de 90 % des immeubles concernés par les opérations pilotes de vente des collectifs à leurs occupants on été réhabilités.
Les maisons de cités vendues à leurs occupants sont quasiment systématiquement réhabilitées très rapidement après l’achat.

Les bâtiments sociaux

La transmission des bâtiments sociaux aux communes a débuté dès 1962 avec la cession des écoles.

Un appendice au Contrat de Plan Etat-Région 1994-1999, le PACT Urbain organise la transmission des MJC, CLU (Centre de Loisirs Utiles) et salles des fêtes restants : cession à l'euro symbolique et participation aux travaux de réhabilitation.

C'est dans ce cadre que seront rénovés les salles de fêtes de la cité Rossalmend à Staffelfelden et de la cité Grassegert à Wittelsheim ainsi que le CLU et la MJC de Bollwiller. La MJC de Fernand-Anna et les CLU de Marie-Louise et de Fernand-Anna seront eux reconstruits à neuf dans ce plan.

En parallèle, les installations sportives seront également cédées à l'euro symbolique aux communes : salle des sports de Marie-Louise et deux terrains de football à Staffelfelden, terrains de football de Théodore et de Richwiller.

La cession des presbytères et terrains d’assiettes des églises sera organisée avec les communes et l'évêché de Strasbourg.

Les anciennes cantines sont cédées aux communes ou à des particuliers et changent de vocation : logements, clinique vétérinaire, bureaux.

Les bâtiments et installations industrielles

Les bâtiments à usage de bureaux qui ont trouvé preneur sont cédés à des entreprises. Le plus bel exemple en est l'ensemble constituant la cour du carreau Joseph-Else. Tous les bâtiments ont été réhabilités et vendus à des entreprises.

Les puits de captages d'eau potable sont cédés au fur et à mesure de la fin des besoins des Mines pour un usage par les collectivités. C'est le cas des captages Wittelsheim-Gare, cédés à la SOGEST ou aux puits d'Ensisheim progressivement transmis au syndicat EBE. Ultérieurement les captages de Langenzug seront cédés à la Ville de Wittelsheim.
Les puits d'eau industrielle sont soit démantelés et rebouchés, soit cédés, par exemple à des exploitant agricoles à des fins d'irrigation.

L'ancien Garage Central a été vendu à la Ville qui en a fait ses nouveaux ateliers municipaux.

L'ancien réseau ferré, avec une gare privée à Richwiller et une vingtaine de kilomètres de voies reliant les principaux sites industriels représente un potentiel de développement futur important. Il est cédé fin 2008 à la CAMSA.

Jouxtant l'ancien carreau de Schoenensteinbach, la ferme des MDPA comportait plusieurs bâtiments :

Les plus petits ont été vendus et abritent aujourd'hui quelques entreprises et une exploitation agricole
le bâtiment principal a été cédé à la Communauté des Communes du Bassin Potassique, qui l'a entièrement restauré et en a fait son siège jusqu'à sa dissolution en 2003. Il abrite maintenant divers services de la CAMSA, nouveau propriétaire des lieux.
l'ancienne maison du gérant est louée au GRETA de Haute-Alsace et doit être cédée à la CAMSA fin 2008.

Zoom en images

Maison type F ouvriers Cité Graffenwald

Maison type F ouvriers Cité Graffenwald

Maison type E ouvrier Cité Sainte-Barbe

Maison type E ouvrier Cité Sainte-Barbe

Maison type D employé Cité Rossalmend

Maison type D employé Cité Rossalmend

Maison KST Cité Alex

Maison KST Cité Alex

Collectifs Amélie 2 réhabilités

Collectifs Amélie 2 réhabilités

Ecole élémentaire cité Fernand-Anna

Ecole élémentaire cité Fernand-Anna

MJC Bollwiller réhabilitée

MJC Bollwiller réhabilitée

Salle des fêtes Grassegert

Salle des fêtes Grassegert

Salle des fêtes Grassegert après réhabilitation

Salle des fêtes Grassegert après réhabilitation

Salle des fêtes Staffelfelden avant réhabilitation

Salle des fêtes Staffelfelden avant réhabilitation

Salle des fêtes Staffelfelden réhabilitée La Galerie

Salle des fêtes Staffelfelden réhabilitée La Galerie

Salle de sports Marie-Louise ancien réfectoire

Salle de sports Marie-Louise ancien réfectoire

Ancienne cantine Joseph-Else Clinique vétérinaire

Ancienne cantine Joseph-Else Clinique vétérinaire

Ancienne gendarmerie de Wittelsheim

Ancienne gendarmerie de Wittelsheim

Joseph-Else bâtiments de la cour

Joseph-Else bâtiments de la cour

Ancien laboratoire central

Ancien laboratoire central

Ateliers municipaux au Garage central Wittelsheim

Ateliers municipaux au Garage central Wittelsheim

Gare privée MDPA de Richwiller

Gare privée MDPA de Richwiller

Ferme avant réhabilitation

Ferme avant réhabilitation

Ferme après réhabilitation

Ferme après réhabilitation