Les MDPA sur Google Earth
Vous êtes ici : Accueil / Paysage remanié

Un paysage remanie

La découverte de la potasse en 1904 a représenté pour les petits villages du Bassin Potassique le début d'un formidable bouleversement qui en fera passer certains du bourg agricole à la ville en quelques années.

Ainsi Staffelfelden, qui en 1912 est un petit village de 253 habitants, va bondir à plus de 2 000 en 1931, une fois la cité quasiment achevée, soit une multiplication par 8 de sa population en 20 ans.
Wittenheim compte moins de 2 000 habitants en 1900. A l’achèvement des cités en 1931, c’est déjà une petite ville de plus de 7 000 habitants.
Ou encore Wittelsheim qui, de quelques centaines d’habitants au début du siècle, va dépasser les 7 000 en 1929.
Au total, les 12 communes du Bassin Potassique comptaient à peine plus de 14 000 habitants en 1921 alors qu'elles regroupent aujourd’hui plus de 65 000 habitants.

Mais c'est aussi le paysage de ce territoire qui va subir des bouleversements importants. Les Mines vont occuper un espace considérable, en grande partie pris sur le massif du Nonnenbruch, pour le développement des carreaux et cités minières. Les terrils apparaissent, les chevalements et bâtiments industriels marquent le paysage, les cités sortent de terre avec tous leurs bâtiments sociaux. Les infrastructures routières et ferroviaires nécessaires se développent très rapidement.

Pendant un siècle, l'exploitation de la potasse va rythmer la vie du Bassin Potassique.

A l'issue de cette période, les Mines vont conduire avec les collectivités locales la reconversion du territoire et faire émerger un paysage remanié : des sites industriels reconvertis, des terrils remodelés et végétalisés, un patrimoine immobilier réhabilité, un patrimoine foncier transmis en grande partie aux collectivités.

Zoom en images

Schématiquement

Schématiquement