Les MDPA sur Google Earth

Restaurer la qualité de la nappe phréatique

L'exploitation des MDPA a entraîné la détérioration de la qualité de l'eau de la nappe phréatique.

Pourquoi la nappe phréatique est-elle salée ?

Deux langues salées dans la nappe phréatique se sont constituées suite aux infiltrations du sel contenu dans les terrils et en quantité moindre de celles des carreaux et des rivières, notamment la Thur, où jusqu'en 1976 des eaux d'exhaure salées ont été rejetées. D'ailleurs à compter de cette date, les carreaux ont été étanchés et les rejets d’eaux salées dans les eaux superficielles arrêtés.

Ces langues salées constituent des zones dans la nappe phréatique à l'intérieur desquelles la teneur en chlorure dépasse la norme de potabilité qui est actuellement fixée à un maximum de 250 mg/litre.

Leur existence a été révélée par les analyses des teneurs en chlorure au droit de la nappe.

La langue Ouest correspond aux terrils Marie-Louise, Alex et Rodolphe, et la langue Est correspond aux douze autres terrils.

Vers 1980, elles s'étendaient sur 150 km² et contenaient plus de 2,5 Mt (millions de tonnes) de sel.

Questions / Réponses

Questions / Réponses

Si je creuse un puits, est-ce que je risque d'arroser mon jardin avec de l'eau salée ?

Un puits creusé dans une zone correspondant à la présence d'une langue salée pompera forcément de l'eau salée.

Zoom en images

Carte langues salées en 2006

Carte langues salées en 2006